Minutes Détente

Moments détente au quotidien
Anecdotes

Terre d’Été : Anecdotes #4

À quelques semaines de la sortie de Terre d’Été, je vous propose déjà une petite lecture sur les Anecdotes #4 concernant ce dernier opus ! Pourquoi maintenant et pas au moment de la publication de l’e-book ? C’est un choix volontaire : je voulais vous donner envie d’en découvrir un peu plus, avant la sortie officielle. En attendant, je vous souhaite une bonne lecture !

 

 

Création de Terre d’Été

Comme je vous le disais dans l’article sur les anecdotes du tome 3 de L’Équilibre, j’ai écrit la saison 2 plus de deux ans et demi après avoir terminé la première saison. Imaginez comme mes premières lectrices ont été surprises de pouvoir enfin lire la suite !
Je vous expliquais aussi que Ciel du Printemps avait été écrit et publié entre mai 2015 et décembre 2015… Terre d’Été a été écrit et publié en janvier 2016… En un mois, j’avais bouclé l’équivalent de 8-10 mois de travail (mes anciens scores). C’était la fin de Two O’Clock (nom d’origine de la série).
Je vous ai parlé du fait d’apprécier l’évolution du personnage à travers la mienne. Il semblerait qu’en grandissant, voire en mûrissant, j’aie appris à me contenter de moins d’action pour me concentrer sur le détail. Je ne sais pas si vous l’aurez remarqué, vous aussi ?
De toute façon, ça se voit au nombre de pages par opus… La saison 2 de L’Équilibre est plus courte que la 1ère.

 

Choix d’écriture

Choix du terme ddang (땅) dans le titre coréen

Si je vous l’écris ici, c’est parce que je ne suis pas sûre du tout de la bonne utilisation du terme ddang (땅). Lorsque j’ai cherché le mot « terre » sur mon ami le dictionnaire Naver, je suis tombée sur plusieurs termes. En l’occurrence Toyang (토양) et ddang (땅). Comme je voulais dire « terre » au sens d’élément ou encore de matière, j’ai opté pour ddang (땅)… Mais je ne peux m’empêcher de me demander encore et encore si j’utilise  le mot ddang comme il le faut…
Si jamais des coréanophones passent  sur le site, n’hésitez pas à m’expliquer la différence entre Toyang (토양) et ddang (땅). Et, le cas échéant, à rectifier le tir 😉

Seoul ou Séoul ?

Comme certains d’entre vous l’auront remarqué, je ne mets jamais d’accent à Séoul, dans le livre. Pourquoi ? Tout simplement parce que le français à mal découpé le mot. Ainsi, on lit le nom de la capitale sud-coréenne Se-oul au lieu de Seo-ul (서울).
Il y en a qui me diraient qu’on s’en fiche, puisqu’on est en France et qu’en France, on dit Séoul. Outre le fait que je n’ai pas envie de m’expliquer sur l’importance de garder/respecter les cultures de chacun, je rappellerai le fait que j’ai intégré beaucoup de mots coréens, tout au long de la série. Pourquoi ne pas intégrer aussi le vrai nom de la plus grande ville de Corée ?

Le mix scénario/roman

Les plus littéraires de mes lecteurs auront peut-être été surpris de trouver ce format. Après tout, quand on s’offre un livre, on s’attend à ce qu’il entre au moins dans les normes. Ne serait-ce qu’au niveau syntaxique.
Je n’ai pas eu énormément de retours à ce sujet. Il semblerait donc que ce format passe comme une lettre à la poste. Après tout, je n’ai pas écrit de la grande littérature. Juste de quoi vous divertir et vous permettre de vous envoler à l’autre bout du monde. Vous le savez déjà, la série L’Équilibre était à l’origine une (fan)fiction. Quoi de mieux pour ce genre d’écrits qu’un format simple, permettant de visualiser directement la scène et les actions ?

 

 

L’histoire et les personnages

La lettre du prologue

C’est une nouveauté à cette publication. Pour l’instant, vous ne pouvez pas la voir. (Quand un e-book est en précommande, chez Amazon, il semblerait qu’on ne puisse pas en prévisualiser le début)
Mais c’est une question à laquelle j’aimerais bien que vous me répondiez, dès que vous aurez votre exemplaire en main : Qui a écrit la lettre destinée à Jade, dans le prologue ?
Il y a plusieurs indices vous permettant de trouver la bonne réponse.

Jade ne conduit jamais…

C’est vrai. Dès qu’elle se déplace, Jade le fait à pied et avec les transports en commun. Même quand elle monte dans une voiture, Madame se fait conduire. Je me demande bien à qui elle ressemble, pour ça… Comme quoi, on met de nous dans chaque personnage créé, même sans le vouloir.

 

L’histoire d’Ellie

À un moment, Jade pense :
« Un jour, quand j’aurai le courage de l’écouter, je lui (Ellie) demanderai de me raconter son histoire. »
Eh bien moi, je vous le dis :
« Un jour, quand j’en aurai le courage, j’écrirai l’histoire d’Ellie. » C’est tout dans ma tête, hein… Faut juste que ça veuille sortir ^^

 

La lectrice qui préférait Seul-Ong…

Il y a deux ans de ça, quand j’ai commencé à publier la saison 2 de L’Équilibre, l’une de mes plus ferventes lectrices m’a « râlé » dessus. En effet : non seulement Jade ne retrouvait pas Seul-Ong, mais en plus, elle fricotait avec Chang-Min. Ça n’allait pas, pour elle !
À vrai dire, ça ne faisait que cinq-six chapitres que je publiais… Mais je ne me voyais pas changer ma trame. Et de toute façon, je ne le souhaitais pas. On devait voir que Jade évoluait, qu’elle avançait dans sa vie. Pas qu’elle régressait. Et retourner avec Seul-Ong aurait été – à mon sens – un signe de complète régression. J’avais évolué, mes personnages aussi (des fois même contre ma volonté initiale), hors de question de retourner en arrière.
Je me suis alors fixé comme objectif de faire changer d’avis cette lectrice. Et c’est ainsi que je me suis confortée dans l’idée qu’il fallait que j’appuie vraiment le côté puéril de Seul-Ong. La petite « guerre » entre Seul-Ong et Jade était déjà prévue. Mais, là, j’allais exagérer certaines réactions.
Maintenant que je me relis…
Je me rends compte que ce côté immature est finalement très réaliste. Depuis l’année dernière, j’ai eu l’occasion de rencontrer des gens réagissant vraiment ainsi.
Bref. Le fait est que, au bout de cinq ou six chapitres supplémentaires, ma lectrice avait complètement changé d’avis. J’étais très fière de moi, le jour où elle me l’a annoncé. J’avais réussi, par l’écriture, à faire évoluer non seulement mes personnages, mais aussi l’avis de mon amie.

 

 

Voili voilu pour les Anecdotes #4. J’espère sincèrement que toute la série L’Équilibre, ainsi que les articles associés, vous auront plu. Ça a été pour moi un très grand plaisir de replonger dans cet univers.
J’attends vos réactions avec impatience. Que ce soit sur ce site, sur Amazon ou sur Facebook.
En attendant la sortie de Terre d’Été, ne vous en faites pas. Vous aurez des nouvelles bien plus tôt que vous ne le pensez.
À très vite, chers amis. Et merci de m’avoir suivie jusque là ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!